juin beauté des pieds

 

 

 Esthéticienne en milieu médical, para-médical & hospitalier : pour préparer son corps avant, se réapproprier son corps pendant et après des soins médicaux

 

L’esthéticienne peut aider à diminuer l’anxiété du patient, la prise de distance face à sa maladie et aux conséquences des traitements. Il ne s’agit pas seulement de donner des conseils esthétiques mais d’instaurer une relation de qualité indispensable à un mieux-être.

L’esthéticienne ne s’adresse pas seulement à la personne malade … mais à la personne en elle-même. Respecter la personne en tant qu’individu est important, cette notion rentre dans une démarche de réappropriation de son corps et de reconstruction de soi.

L’esthéticienne prend soin de chaque personne, aide à accepter et à pallier aux transformations subies pendant cette période. Elle contribue ainsi à permettre à chacun de rester actif de son bien-être et de son image personnelle par des soins relaxants, une écoute, une attention portée à leur demande, à leurs angoisses du corps.

 

  •    Réhabiliter son corps, retrouver le gout de plaire et de se plaire
  •    Diminuer l’impact de la maladie sur l’image corporelle
  •    Rapprocher la personne de la réalité extérieure par un contact différent de celui du strict domaine médical
  •    Favoriser l’expression des affects, la mise en mots de ce qui est ressenti
  •    Offrir un moment de détente, de douceur, de plaisir
  •    Accorder un vrai moment d’écoute

 

************

Esthéticienne en Gériatrie : une alliance du bon vieillissement

 

 Les personnes âgées voient leurs facultés et capacités défaillir progressivement ou brutalement motivant le sentiment de désintérêt, un détachement. L’isolement social, la fatigue physique et ou mentale, la douleur, voire le repli sur soi sont également source de souffrance.

Le soin esthétique peut être un outil de lutte contre ces sentiments. Il encourage les premiers pas vers la réconciliation avec son corps vieillissant.

Que ce soit à domicile ou en institution, les contacts physiques chez les personnes âgées sont souvent limités aux soins médicaux. Le moment de la « toilette » offre rarement une touche esthétique alors qu’une multitude d’autres gestes personnalisés comme l’application d’une crème sur le visage, une touche de rouge à lèvres, une manucure …pourraient éveiller une autre attention plus sensible, générative d’un bien-être plus valorisant et respectueux.

L’esthéticienne encourage un accompagnement complémentaire des soins aussi bien sur le plan physique que psychologie avec l’idée de créer une autre relation centrée sur le plaisir de prendre soin de soi et de restaurer une image de soi. Elle introduit deux dimensions, la liberté et le temps : donner du temps pour le bien être, par un modelage, l’application et le choix d’un vernis, d’un rouge à lèvres … Moments propices à la détente et aux échanges. Par le toucher, le corps est éveillé et les sens stimulés (comme l’odorat avec le parfum des crèmes et l’ouïe avec les ambiances sonores). Ce travail de réminiscence est adapté à toute personne âgée y compris aux personnes atteintes de troubles cognitifs (maladie d’Alzheimer ou autres pathologies apparentées).

 

  •   Revaloriser l’image de la personne âgée
  • Diminuer l’impact de la maladie, de la vieillesse sur l’image corporelle
  • Favoriser l’expression des affects, la mise en mots de ce qui est ressenti
  • Offrir un moment de détente, de douceur, de plaisir, un vrai moment d’écoute
  • Stimuler la mémoire sensorielle et renouer avec les sensations
  • Briser la solitude, créer un lien avec le monde extérieur